Class APOL

Accueil > Informations produits > Préface de M. Pierre Beurrier

Chère consœur, cher confrère,
 
Vous allez essayer le « Classe Apol » pour vos prises d’empreinte en prothèse fixée, et je pense sincèrement que c’est une excellente initiative. Je suis convaincu que vous ne serez pas déçu.
 
C’est un hydrocolloïde irréversible de haute définition. Il fait bien entendu partie de la famille des alginates, puisque le composant principal est obtenu à partir d’algues brunes, mais ses caractéristiques et ses performances en font un matériau à part. C’est la raison pour laquelle il est préférable de l'appeler par sa dénomination commerciale « Classe Apol » pour le distinguer des alginates que vous avez l’habitude de manipuler.
 
Pour mieux appréhender les performances du « Classe Apol », il est indispensable de vous donner quelques chiffres concernant les propriétés de ce nouveau matériau  par rapport aux normes européennes actuelles  (EN21503) :
 
                                                  Normes EN21503                         Classe Apol
                                                                     ________________________________________________________________________
Déformation permanente           3%                                                 0,12% à 24 h
                                                                                                                  0,3%   à 36 h  
_________________________________________________________________________________________________________________
Résistance à la rupture               3 kg/cm²                                        14 kg/cm²
_________________________________________________________________________________________________________________
Reproduction des détails            20 microns                                     7 microns                     
 
 
Comme vous pouvez le constater, le « Classe Apol » est un matériau hors normes dont les performances sont à comparer avec les meilleurs élastomères.  
L’utilisation du "Classe Apol" n’exige aucune dextérité particulière. Bien au contraire, c’est un matériau dont la manipulation est d’une grande simplicité.
 
Sa manipulation s’apparente  à celle des polyéthers ou des silicones monophase, mais comme tout nouveau matériau ou nouvelle technique, il est indispensable de passer par une courte période d’apprentissage à laquelle, moi non plus, je n’ai pas échappé à mes débuts. C’est un matériau dont je ne saurais plus me passer, puisque je l’utilise dans près de 90% des cas en prothèse fixée.
 
Il faut noter avant tout l’originalité de son conditionnement en bols pré dosés à usage unique. En effet, le dosage précis de la poudre et de l’eau permet d’obtenir un produit d’une qualité constante. Il faut savoir que l’écart au tassement de la poudre que vous utilisez habituellement en vrac peut atteindre 20%.
 
Je vous conseille de visualiser le DVD* ci-joint, qui illustre les différents cas cliniques, ainsi que la séquence des recommandations.
 
Prenez le temps de vous familiariser avec ce nouveau matériau. Pour vos premiers essais avec le « Classe Apol », je vous conseille de commencer par des éléments unitaires et des préparations simples comme les inlay-cores ou les couronnes coulées. Vous serez surpris par la qualité d’adaptation des prothèses et vous passerez rapidement à la prise d’empreinte de préparations plurales et plus complexes. 
Une dernière précision, et non des moindres, le « Classe Apol » est 3 fois plus économique qu’un silicone. De plus c’est un matériau totalement biodégradable.
 
Je vous souhaite de bonnes et nombreuses empreintes avec le « Classe Apol ». 
Bien confraternellement.
 
 
Pierre Beurrier
Docteur en chirurgie dentaire

Contact

 


Apol, Partenaire de l'art dentaire, 597 rue René Cassin - 39 300 Champagnole. Avec la collaboration du laboratoire Actuel Dental d’Evreux